Nouveau départ !

Ceux qui nous connaissent savent que nous avons décidé de quitter nos jobs respectifs mais aussi La Réunion où nous habitons depuis plus de 5 ans. Certains nous traiteront de fous, d’autres de chanceux. Ce grand changement est pour nous l’occasion de s’accorder une parenthèse entre deux bouts de vie pour faire quelque chose qu’on ne pourra pas faire plus tard, du moins, pas aussi facilement. « Si on ne le fait pas maintenant, on ne le fera jamais ». Pas de congés à poser, pas de crédit immobilier, pas d’enfant… nous sommes libres comme l’air.

Ouvrons la parenthèse

Pour cette parenthèse, nous aurions pu prendre l’avion pour vagabonder en Asie du sud ou encore en Amérique du sud comme beaucoup, mais non. Il y a quelques mois, en trainant sur Facebook, Cécile a vu un jeu concours permettant de gagner un voyage à vélo à travers l’Europe. Après avoir évidemment perdu, elle s’est dit « Et pourquoi on ne ferait pas ça !? ». D’un simple jeu concours, nous voilà décidés à pédaler au lieu de voler. Pédaler… oui, mais pédaler tous les jours pendant 2-3 mois : à nous l’Europe d’Ouest en Est !

Pourquoi en vélo ?

Parmi les aspects qui ont fait pencher la balance, on peut commencer par la vitesse du voyage. Leeeeente. C’est vrai qu’on apprécie mieux les paysages à 20 petits km/h qu’à 900km/h ! Voilà de quoi faciliter le contact avec les locaux et apprécier les us et coutumes de chaque pays au fil des kilomètres, cheveux au vent. Nous retenons aussi l’aspect écologique du déplacement à vélo. Nous n’aurons pas d’arbres à faire planter ou de carbone à compenser pour soulager notre conscience. Dans le voyage à vélo, il y a également une part d’imprévu, d’aventure. Les aléas climatiques et mécaniques, notre humeur et notre forme physique feront de chaque jour un voyage différent. Donc pas vraiment de planning à prévoir à part « on dort où ce soir ? ».’

Tous les chemins mènent à Constanta

Parce que nous sommes complètement débutants dans le vélotourisme, nous avons choisi de suivre le tracé de l’Eurovélo 6, surtout parce qu’il est plat et sur la bonne latitude pour notre période de voyage. On en parle plus en détail ici.

Ce nouveau départ, nous le ferons donc en selle sur un continent que nous avons perdu de vue il y a plus de 8 ans. Qui dit nouvelle aventure, dit nouveau blog. Après Périple indien et Canal Dakar, voici Velaouw, notre carnet de voyage dans lequel nous vous ferons vivre notre quotidien de cyclotouriste.

Suivez-nous pour les premiers coups de pédales dès le 6 juillet à Saint Brévin les Pins ! Let’s gaouw !

4 Comments

Add Yours →

Superbe ce projet!
Ca sent les bons moments à venir (les galères aussi mais le plaisir n’en sera que meilleur).
Si vous êtes chauds pour les détours (300 km A/R, c’est kiff kiff vu le trajet et c’est bien équipé en piste cyclable 😀 ) vous êtes les bienvenus sur Strasbourg.
Sinon je peux descendre sur Bâle/Mulhouse quand vous arriverez dans le coin. Ça me ferait très plaisir de vous revoir.

Une spéciale Charly pour finir ce commentaire: T’as raison de passer au vélo P’tit bras, sur le terrain tu galopais plus souvent que tu frappais la balle. Mise tout sur les mollets!

En tout cas j’ai hâte de suivre votre périple en ligne
Au plaisir de vous lire

Merci Petit Bras ! 😀 Nous aussi ça nous ferait vraiment plaisir de vous revoir.
Nous n’avions prévu de crochet strasbourgois mais pourquoi pas! Sinon, on essaie de se croiser quand nous serons vers Bâle/Mulhouse.
La bise à la petite famille

Mais dingue tonton Charly. Je valide à fond ce projet de ouf ! Je vous suivrai avec grand plaisir. Dommage tu passes pas.par Bruxelles une bonne bière ty attend !
Lulu

Merci Lulu ! 😉 Malheureusement, nous ne passerons pas par Bruxelles une fois. Mais on note bien l’invitation pour une bonne bière ! 😁 La bonne bise à vous

Laisser un commentaire