Jour 53 : de Baja à Suza (78 km)

Un début de journée difficile

C’est ronchon que Cécile se réveille après une nuit en pointillés : musique tonitruante de l’orchestre du coin, invasion de fourmis dans la tente et réveil par les cloches de l’église tous les quarts d’heure… De plus, les deux dernières longues étapes ont laissé des irritations au niveau du postérieur. La journée s’annonce longue.

Une digue monotone

En quittant le camping, nous avons une nouvelle fois le choix entre une route nationale ou un chemin dont on ne connaît pas l’état. Finalement, nous roulons sur une digue de goudron parfaitement lisse jusqu’à Mohacs où nous devons prendre le ferry pour traverser le Danube. Cette portion est assez monotone. Comme ces derniers jours les paysages sont essentiellement constitués de campagne. Mais heureusement, Charles nous met la compilation des Black eyed peas pour nous remotiver… Et ça marche !

Arrivés à Mohacs, dernière grande ville hongroise avant la frontière croate, nous déjeunons dans un restaurant à burgers en centre-ville. Aujourd’hui encore il fait très chaud et c’est avec grand plaisir que nous concluons notre repas avec une glace.

Nous reprenons le chemin cet après-midi direction la frontière ! Un agent hongrois puis un agent croate vérifient nos passeports tour à tour. C’est la première fois que nous devons sortir nos papiers depuis le début du voyage.

Premiers kilomètres en terre croate !

Les premiers kilomètres en terre croate sont assez difficiles car nous avons un bon vent de face qui nous fait ralentir. Cependant, nous sommes récompensés par le paysage en fin de journée, plus charmant, composé de champs de vignes vallonnés.

À notre arrivée, nous sommes séduits par le petit camping de Suza où nous allons dormir ce soir : un jardin de pruniers aménagé avec goût avec hamacs, cuisine, salle à manger extérieure, sanitaires propres et frigo rempli de vin ! Nous sommes d’ailleurs accueillis avec deux verres de vin par le propriétaire viticulteur… Tout ce qui nous fallait après cette longue journée !

Le soir nous partageons le repas avec Anne, cyclotouriste française qui suit également l’EuroVélo 6, et nous retrouvons Janek, le cyclotouriste allemand qui se rend en Thaïlande ! Une soirée très agréable donc pour conclure cette journée difficile !


  • Distance parcourue : 78 km
  • Temps de pédalage : 4h15
  • État physique : les irritations dûes à la selle reviennent !
  • Sur les ondes de Velaouw FM : Let’s get started the Black eyed peas
  • Hébergement : camping de Suza

Article mis en selle via smartphone.

4 Comments

Add Yours →

On reste en contact plus ou moins, mais vous êtes plus rapides que je ne le suis, je m’arrête partout… Ravie de vous avoir croisés en tout cas et de découvrir votre blog sérieusement ce soir ! Vos photos sont superbes

Laisser un commentaire