Jour 60 : Stara Palanka > Dobra (68 km)

  • Distance parcourue : 68 km
  • Temps de pédalage : 4h15
  • État physique : le vent grignote le moral
  • Sur les ondes de Velaouw FM : At last de The Do
  • Hébergement : pension à Dobra

Cela fait maintenant 2 mois que nous sommes en selle ! Réveil matin 7h, on se délecte d’un copieux petit déj salé avant de prendre le premier ferry du jour à 8h30. Nous traversons le Danube afin de continuer notre parcours sur la rive serbe. Il paraît que la rive roumaine est moins sauvage et moins sympa. La traversée se fait en une dizaine de minutes et bam on attaque par une petite montée direct pour l’échauffement.

Portes de fer et forteresse 🤴

Nous voilà dans la zone des « Portes de Fer« . Le Danube a creusé ici son lit dans le calcaire. Le relief qui nous entoure donne des paysages sympas. Par endroit, nous avons aussi l’impression d’être au bord d’un grand lac. Notre parcours se fait le long du fleuve, entre digue goudronnée et petite route peu fréquentée (nous sommes dimanche). Le vent souffle encore fort et évidemment… nous l’avons en pleine face. Pas facile de trouver son rythme entre deux rafales. Cécile est fatiguée de bon matin, elle ne s’est pas remise de la journée de la veille.

En chemin, nous passons devant la forteresse de Golubac, que nous ne visitons pas. Quelques photos et c’est reparti.

Vive le vent, vive le vent, vive le vent de Serbie ! 🎶

Étant donné la fatigue physique et mentale de Cécile aujourd’hui, nous décidons de la faire « courte » et de dormir à Dobra. Finalement, 68 km de vent de face c’est bien assez sportif ! On s’arrête d’abord à un camping juste avant Dobra situé idéalement au bord du Danube. Mais la propreté des sanitaires laisse sérieusement à désirer. On se contente donc de pique-niquer et de nous rafraîchir dans l’eau. Nous trouvons à Dobra même une pension et nous ne regrettons pas notre choix. Les chambres semblent propres, les propriétaires sont très chaleureux et le dîner est délicieux et copieux pour seulement 5 euros par personne !

Article mis en selle via smartphone.

Laisser un commentaire