Jour 33 : Donauworth > Gromehring (75 km)

  • Distance parcourue : 75 km
  • Temps de pédalage : 4h30
  • État physique : petite accumulation de fatigue pour Cécile
  • Sur les ondes de Velaouw FM : Stronger de Kanye West
  • Hébergement : pension Delagera

Temps de canard

Nous nous réveillons ce matin sous la pluie. C’est sûrement la situation la plus pénible du voyage à vélo. Devoir rempaqueter tout son matériel, ranger la tente détrempée et savoir que le soir même nous dormirons dans un environnement humide n’est guère réjouissant… Les prévisions météo pour la journée sont pessimistes, un vrai temps de chien… Ou plutôt de canard ! On les voit de notre tente qui profitent de la pluie pour débusquer des verres de terre !

Nous quittons donc Donauworth avec une bonne pluie dans notre face. À peine nous avons décollé que ne nous résistons pas à l’appel de la première boulangerie.

Robin des bikes, le retour

Une bonne partie du parcours traverse de belles forêts et c’est plutôt agréable ! Robin des bikes (alias Charles) est de retour et il pédale avec un plaisir non dissimulé. Il y a par contre encore de belles montées, notamment entre Donauworth et Neubourg an der Donau.

Nous faisons notre pause déjeuner dans un « gasthaus » (guest house) où nous dévorons nos sandwichs dans un froid de canards (encore eux). La pluie repart de plus belle. Nous décidons de réserver un hôtel pour ce soir (« On est pas venus ici pour souffrir OK ?« ). Nous attendons la fin de l’averse pour nous remettre en selle, glacés.

Quelques kilomètres plus loin, juste avant d’arriver à Ingolsdat, le soleil revient… Alléluia ! Notre corps remonte en température et nous visitons le centre ville d’Ingolsdat sous les meilleurs auspices. La ville est sympa sans plus, et sans surprise, elle est remplie d’Audi. En effet, la marque est née ici.

Ce soir, nous dormons dans une pension à Gromehring pour nous réchauffer le corps et le cœur. Le lieu est idéal pour les cyclotouristes.

Article mis en selle via smartphone.

Laisser un commentaire