Jour 63 : Novo Selo > Lom (86 km)

  • Distance parcourue : 86 km
  • Temps de pédalage : 4h30
  • État physique : le manque d’attrait touristique dans le coin ne motive pas
  • Sur les ondes de Velaouw FM : It’s my life de Bon Jovi
  • Hébergement : Kaleto hôtel

Dormir dans sa tente c’est bien aussi ! Ça nous avait presque manqué. Il faut dire que les campings ne sont pas nombreux dans la zone et que les hébergements sont très abordables…

Routes vallonnées et fréquentées

Après un petit déjeuner sur la place du village, nous remontons en selle. Nous roulons sur une route de campagne peu fréquentée mais encore très vallonnée jusqu’à Vidin. À partir de Vidin par contre, nous nous retrouvons sur une départementale à fort trafic avec beaucoup de camions et peu de place sur les bas côtés. La plupart des camions sont courtois mais certains n’hésitent pas à nous frôler à toute allure. Dans le brouhaha de la route, on entend Cécile lancer des injures de ci de là… Un peu plus loin, il y a aussi des virages ce qui rend la progression encore plus dangereuse, certains automobilistes ne pouvant nous voir qu’au dernier moment. À midi, nous trouvons un charmant restaurant en bord de Danube. Nous commençons à nous interroger sur la suite de notre voyage. Il est hors de question pour nous de rouler sur des routes dangereuses et le voyage a de moins en moins d’attraits touristiques… Voulons-nous finir l’EuroVélo 6 dans ces conditions à tout prix ?

Villages fantômes dans la campagne bulgare

L’après-midi se déroule plus sereinement car nous quittons l’axe principal et le trafic qui va avec. Nous traversons une zone qui semble laissée à l’abandon. On y voit des villages fantômes où seules quelques âmes survivent et des maisons à moitié détruites habitées par des broussailles. On croise aussi des prostituées le long de la route. C’est assez triste tout ça. La Serbie semble presque riche comparée à la Bulgarie, de ce que le tracé de l’EuroVélo 6 nous laisse entrevoir…

En fin d’après midi, nous arrivons à Lom où nous trouvons un hôtel correct pour passer la nuit et laver nos vêtements qui en ont grandement besoin ! La ville est plus grande que ce qu’on imaginait et nous n’avons pas de peine à trouver un restaurant sympa.

Article mis en selle via smartphone.

Laisser un commentaire