Jour 35 : de Regensburg à Deggendorf (93 km)

L’été allemand

Cette nuit, le mercure est descendu jusqu’à 10 degrés. Or, nous avons un duvet Decathlon 15 degrés, et malgré la couverture polaire supplémentaire nous nous sommes réveillés plusieurs fois frigorifiés. C’est ça l’été allemand ?! La mise en route a donc été difficile. Pourtant, une longue étape nous attend car nous souhaitons rejoindre Deggendorf qui est à plus de 90 km.

Le Saint Trop’ du Danube

Nous commençons par visiter la ville de Regensburg que nous n’avions pas eu le temps de découvrir la veille et nous regrettons de ne pas pouvoir y passer plus de temps. Son grand centre ville historique renferme de nombreux édifices religieux mais aussi des petites boutiques guindées qui lui donne des airs de Saint-Tropez du Danube. Ses maisons sont colorées, son architecture typique et ses rues pavées. Et on ne vous parle même pas de ses viennoiseries (Charles n’en a fait qu’une bouchée). Mais bon, il serait peut-être temps de commencer à pédaler !

Nous poursuivons donc notre descente du Danube, tantôt sur des routes bitumées tantôt sur des chemins de gravier. Nous croisons quelques édifices originaux sur notre route notamment le temple Wahlalla qui nous donne l’impression d’avoir été parachutés en Grèce (c’est pourtant bien un bâtiment allemand).

Straubing Stro bien !

Nous décidons de faire notre pause déjeuner à Straubing et quelle ne fut pas notre surprise d’y voir autant de monde. Nous pensons d’abord que la fête foraine est à l’origine de cette affluence, mais nous apprenons finalement qu’il s’agit du Gäubodenvolksfest : la deuxième plus grande fête de Bavière. C’est donc pour ça que nous voyons autant de tenues traditionnelles déambuler dans les rues ! On apprécie l’ambiance et on décide de pousser l’immersion en s’arrêtant manger dans un restaurant typique : bière, Apfelschorle (jus de pomme et eau gazeuse), bretzel, speatzles et zwiebelfeish (bœuf à la munichoise). Décidément, on est vraiment conquis par la gastronomie allemande 😋.

Dîner 5 étoiles dans un camping miteux

Après une très longue pause nous n’en n’oublions pas qu’il nous reste 40 km à parcourir. Par chance, le restant du chemin est plat, voire légèrement en pente, et nous roulons principalement sur du goudron lisse. On dirait même que le vent est avec nous ! Nous rejoignons donc rapidement notre destination du soir, Deggendorf, et son camping miteux malgré sa situation idéale en bord de Danube. Nous en profitons pour déguster notre soupe lyophilisée au bord de l’eau au coucher du soleil en compagnie d’un gang de canards affamés.


Article mis en selle via smartphone à énergie solaire.

2 Comments

Add Yours →

Sympa !
Les commentaires nous font un peu voyager, de notre fauteuil 😀
Profitez en bien et continuez à repérer les bons plans

Laisser un commentaire