Jour 2 : Nantes > St Florent le Vieil (60 km)

  • Distance parcourue : 60 km
  • Temps de pédalage : 3h50
  • Fessomètre : ouille quand on remonte sur la selle
  • État physique : Charles et « El Padre » sont toujours au top. Chez Cécile, les muscles commencent à tirer.
  • Sur les ondes de Velaouw FM : Don’t stop me now de Queen

Nous quittons Nantes, toujours agréablement surpris par le réseau des pistes cyclables. Une fois sorti de l’agglomération, l’itinéraire est toujours aussi agréable. Les chemins sont ombragés et bordent tantôt la Loire, tantôt des champs, tantôt des prairies ou autres plans d’eau. Nous découvrons une France authentique, rurale, et nous prenons plaisir à nous arrêter dans les différents villages qui jalonnent notre parcours.

Mais c’est où don’ Oudon ?!

Nous avons été particulièrement charmés par la commune de Oudon, faite de vieilles pierres et surplombée par un château. C’est ici que nous nous arrêtons pour une pause déjeuner bucolique suivie d’une sieste réparatrice pour Cécile et « El Padre« . Charles, lui, animé par une énergie débordante issue peut-être de ses gènes picards ou de sa fougue montbrisonnaise, préfère plutôt partir en reportage photos puis régler le dérailleur avant du vélo de Michel. « T’entends pas le silence qu’il n’a jamais fait ce dérailleur ? » Ça fonctionne !

L’après-midi, nous prenons la direction de Saint-Florent-le-Vieil. L’occasion pour nous de constater que la saison des moissonneuses-batteuses bat son plein. Ainsi que celle des mirabelles qui poussent par milliers le long de la route (😋).

Toujours plus haouw !

À notre arrivée, nous sommes enchantés par le village de Saint-Florent-le-Vieil perché au-dessus de la Loire, quoique dépités (surtout Cécile) de devoir remonter ses pentes abruptes en vélo. Car n’oublions pas que nous en sommes à notre deuxième jour et que nous avons maintenant 120 km dans les pattes. Ce qui paraît être une broutille pour les initiés, mais qui ne l’est pas pour une sportive du lundanche comme Cécile.

Mais bon : la soirée est douce, la ville est belle, la température idéale… C’est tout de même un beau périple qui s’annonce (surtout quand je me fais masser au moment où j’écris cet article 💆😉).

Ce soir, on fait péter la tente au camping de St Flo’ ! L’occasion pour nous de tester le matériel de camping en conditions réelles pour la première fois.

Un article mis en selle sur smartphone.

2 Comments

Add Yours →

Laisser un commentaire