Jour 7 : de Chenonceau à Blois (45 km)

Ce matin, nous nous faisons encore réveillés par la fraîcheur matinale, puis nous cherchons en vain une boulangerie ou un café à côté du camping. Nous partons le ventre vide. Autant dire que la journée ne démarre pas sous les meilleurs auspices. Nous nous consolons comme nous le pouvons en mangeant deux cookies sur le bord de la route, comme deux âmes en peine.

Coup de mou dans le Loir et Cher

Notre plan du jour : rejoindre l’EuroVélo 6 à Chaumont-sur-Loire et le suivre jusqu’à Blois. Pour rejoindre l’EuroVélo 6, nous devons encore emprunter des départementales… Notre expérience de la veille nous a échaudés mais nous nous retrouvons finalement sur des routes de campagne vallonnées, peu fréquentées, ce qui est agréable et… sportif !

Par contre, la fatigue commence à se faire sentir, surtout du côté de Cécile qui compte chaque kilomètre avant l’arrivée à Blois. De plus, le postérieur est douloureux. Le cuissard « confirmé » de Decathlon ne suffit plus, seul « l’expert » peut faire l’affaire. À noter : le choix du cuissard est ESSENTIEL en cyclotourisme ! Vos fesses vous le rappellerons rapidement de toute façon…

Nous atteignons enfin Chaumont-sur-Loire et l’EuroVelo 6 ! Alléluia ! À nous les pistes cyclables 3 étoiles en bord de Loire ! Et nous avons un joli panorama sur le château de Chaumont en prime.

Arrivés à Blois, nous déjeunons en centre-ville avec Clotilde, une copine de Cécile pas vue depuis 7 ans ! Bon repas, bavardages et visite de la ville : de quoi mettre un peu de baume au cœur de Cécile. Merci Clotilde pour cette jolie parenthèse 😊. Question sortie culturelle, nous préférons visiter la Maison de la magie plutôt que le château de Blois : une sortie ludique qui nous change un peu de la vie de châtelains… Car n’oublions pas que demain nous visitons Chambord !

Eurovélonniversaire ou 14 juillet ?

Finalement, la journée se termine en beauté car la ville de Blois nous organise des festivités pour fêter notre Eurovélonniversaire pour nos 1 semaine de voyage : défilé, feux d’artifice, concert… rien n’est trop beau pour nous impressionner! Nous pouvons même admirer le feu d’artifice de la fenêtre de notre chambre… Un luxe vue la foule qui s’agglutine au pied de notre hôtel ! Les mauvaises langues diront que c’est pour le 14 juillet…


  • Distance parcourue : 45 km
  • Temps de pédalage : 2h30
  • Fessomètre : un conseil, ne pas lésiner sur l’épaisseur du cuissard
  • État physique : grosse fatigue pour Cécile et même Charles. L’accumulation des kilomètres, les réveils matinaux dans la tente et les nombreuses visites commencent à se faire sentir…
  • Sur les ondes de Velaouw FM : Le Loir et Cher de Michel Delpech
  • Hébergement : hôtel Le Pavillon

Un article mise en selle via smartphone.

Laisser un commentaire