Jour 57 : Cortanovci > Belgrade (76 km)

  • Distance parcourue : 76 km
  • Temps de pédalage : 4h30
  • État physique : RAS
  • Sur les ondes de Velaouw FM : Brooklyn baby de Lana del Rey
  • Hébergement : Airbnb en centre ville

La nuit a été fraîche dans notre camping de Cortanovci ! Heureusement, il fait grand soleil et notre hôte nous sert un bon petit déjeuner pour bien démarrer la journée. Objectif Belgrade, la capitale serbe !

Va falloir pousser !

Notre étape démarre sur les chapeaux de roue puisque nous devons grimper le chemin de gravier que nous avons descendu la veille pour aller au camping. À froid comme ça, c’est rude! Et pour la première fois depuis le début de notre périple, Cécile a dû pousser son vélo ! Mais nous ne sommes pas au bout de nos peines. Le tracé de l’Euro vélo 6 nous mène ensuite sur d’autres belles petites côtes où même Charles doit pousser son vélo (c’est dire !). Et ce n’est pas tout, nous devons également rouler contre le vent dans des chemins de campagne vallonnés ou dans des routes très fréquentées ! La Serbie est fatigante mais la Serbie est belle aussi. Il y a d’un côté une campagne authentique et animée, et de l’autre, des quartiers aisés très coquets qui surplombent le Danube.

À midi, nous nous arrêtons dans un restaurant à Batajnica où la carte est uniquement en serbe. Sans internet et sans Google Traduction, c’est tout de suite très compliqué. Même Super Ralf ne parvient pas à déchiffrer la carte avec ses connaissances en russe. Le serveur ne parlant pas anglais ni russe (ni français ni allemand celà va s’en dire), un client anglophone vient à la rescousse. Qu’est ce qu’ils sont serviables et chaleureux ces Serbes ! Ils ont également une pointe d’humour jusque dans les panneaux, lisez les petites lignes rouges :

Nous voilà à Belgrade

Après une belle pause de 2h, nous reprenons une route très fréquentée et désagréable, heureusement quelques feux rouges cassent parfois la vitesse des véhicules. À Zemun, nous rejoignons un chemin très plaisant en bordure de Danube puis dans le centre-ville qui nous offre une vue imprenable sur Belgrade. Notre entrée dans la capitale se fait tout en douceur et nous rejoignons notre logement sans encombre : un Airbnb que nous partageons avec Ralf.

Des géants ces Serbes !

En sortant nous balader le soir, nous sommes impressionnés par la foule ! Les rues sont bondées de monde, surtout des locaux visiblement. Il y a beaucoup d’animation aussi : bars, restaurants, marchands de glace, chanteur de rue, magicien… Même les boutiques sont encore ouvertes, jusqu’à 22h pour certaines d’entre elles ! Nous n’avions jamais vu ça auparavant dans les capitales que nous avons visitées. Autre détail marquant : la taille des Serbes ! Les hommes sont immenses : 1,85m de moyenne selon une source (non fiable) d’Internet. Mais on comprend mieux l’engouement des Serbes pour le basketball !

Article mis en selle via smartphone.

5 Comments

Add Yours →

Toujours top de suivre votre périple. J’adore les petits détails relevés à droite à gauche.
Vous êtes aux trois quart du chemin en arrivant à Belgrade? Globalement, ça passe trop vite ou ça passe suffisamment? ;D
Continuez comme ca tous les deux, vous êtes au top.
PS: c’est pas parce que tu pédales tous les jours Charly que ça va changer tes mini bras au tennis! (par contre tu vas avaler le terrain comme une fleur).
La bise

Merci petits bras ! 😅 On pourrait croire que le vélo ne fait travailler que les jambes mais les bras aussi ! 😉 Il faudra vérifier ça sur un match dans le court central.
Grosso modo, il nous reste 2-3 semaines avant la fin, ça dépendra des choix de chemin que nous allons faire.
Parfois on se dit que ça fait un bail qu’on a démarré, parfois pas tant que ça !
La bonne bise

C’est noté, prévoyez un détour de 400 bornes sur le chemin du retour pour le match de tennis (vous êtes plus à cela près maintenant).
Ça doit faire du bien cette sensation d’avoir du temps, et en même temps vu les trajets de fou que vous faites, ca doit passer vite 😀

Laisser un commentaire